DRESDE-LEIPZIG-MAGDEBOURG

De l’ancien, du nouveau – et du bleu !

CIRCUIT PROPOSÉ

2 jours à Dresde + 1 jour dans l’Elbland dresdois + 2 jours à Leipzig + 1 jour à Dessau + 2 jours à Magdebourg

Itinéraire :
Dresde – Meißen (env. 45 min en voiture ou en train) 
Meißen – Leipzig (env. 1 h 30 en voiture ou en train)
Leipzig – Dessau (env. 1 h en voiture ou en train)
Dessau – Magdebourg (env. 1 h en voiture/1 h 30 en train) 


Renseignez-vous sur les conditions de voyage en vigueur dans votre pays.
À propos : grâce à nos réservations flexibles, de nombreuses possibilités s’offrent à vous, même si vous changez spontanément vos plans !


Lire la suite

Étape 1 – Dresde

Notre Motel One Dresde

DE L’ANCIEN…

Commencez par visiter la ville de manière classique en explorant le centre historique, dans l’idéal à pied. Vous y trouverez la plupart des emblèmes de Dresde : l’église Notre-Dame (Frauenkirche), le château de la Résidence (Residenzschloss), le Stallhof et le Fürstenzug une fresque de 101 mètres de long qui représente l’histoire du trône de Saxe, la place Neumarktl’opéra Semper, l’un des plus beaux opéras au monde, et le Zwinger qui abrite la célèbre galerie de peintures des maîtres anciens (Gemäldegalerie Alte Meister) et la collection de porcelaine.

AU NOUVEAU

Traversez ensuite le pont Auguste pour vous rendre dans le « quartier branché » de Neustadt, un charmant mélange de bâtiments anciens et restaurés, de ruelles étroites et d’arrières cours toutes en coins et recoins abritant cafés, bars et magasins, tantôt élégants, tantôt bruyants. Ici, il faut bien le concéder, la place n’est pas réservée aux nouveautés. Vous êtes immédiatement accueilli par le Cavalier d’Or Auguste le Fort, prince-électeur de Saxe et roi de Pologne. Avec son fils, il fit notamment ériger les somptueux bâtiments baroques et créa les collections d’art qui ont valu à Dresde le surnom de « Florence de l’Elbe ». 
Juste à côté, de part et d’autre de la Königsstraße, se trouve aussi le quartier baroque qui figure parmi les quartiers les plus attrayants de la ville. Par ailleurs, le marché couvert de Neustadt (Neustädter Markthalle), considéré comme le plus beau d’Allemagne, conjugue shopping moderne et décor historique sur quatre étages. Et si vous aimez vous balader, ne manquez pas le passage du Kunsthofet ses nombreux petits restaurants et magasins d’artisanat d’art qui ont vu le jour il y a plus de 20 ans pour redonner vie aux arrières cours inutilisées. 
Un peu plus à l’est, mais toujours de ce côté de l’Elbe, vous attend également le Miracle bleu (Blaues Wunder) ou pont de Loschwitz, qui relie les quartiers résidentiels de Loschwitz et de Blasewitz depuis 1893. Considéré comme un chef-d’œuvre lors de son édification, il fut surnommé le « Miracle bleu » en raison de sa peinture soi-disant verte qui devint naturellement bleue.

 

COMPAGNONS NOSTALGIQUES

Funiculaire : depuis 1895, le funiculaire de Dresde part de la Körnerplatz et monte jusqu’au quartier résidentiel de Weißer Hirsch, qui impressionne par son architecture mais aussi par son point de vue sur la ville.

Chemin de fer suspendu : à proximité de la Körnerplatz se trouve également la station aval du plus ancien chemin de fer suspendu au monde qui, depuis 1901, conduit les visiteurs au quartier de Schöne Aussicht (belle vue) en quatre minutes trente.

Safari en Trabant : envie de sillonner Dresde au volant d’une Trabant pour ressentir la nostalgie du temps de la R.D.A. ? Alors, mettez les gaz ici !  

 

PRENDRE DE LA HAUTEUR

À Dresde, les points de vue offrant un panorama sur la ville sont nombreux. En voici quelques-uns : 
Tour de l’église Notre-Dame (Frauenkirche) : la classique, 67 mètres 
Tour de l’église des rois mages (Dreikönigskirche)87 mètres avec vue sur l’autre rive de l’Elbe
Tour de l’église de la Sainte-Croix (Kreuzkirche)déjà détruite 5 fois, 92 mètres  

LA DRESDE VERTE

Végétalisée à 60 %, Dresde et l’une des villes les plus vertes d’Europe. Avec ses 623 parcs et espaces verts aménagés sur 327 hectares, elle offre à chacun un petit coin de verdure. On trouve notamment le Blüherpark, la Bürgerwiese, le Große Garten… Voici ici un aperçu.

Autour de Dresde, la nature est également reine : la Dresdner Heide, autrefois chasse des princes-électeurs, est aujourd’hui un espace de loisirs pour les Dresdois. En prime, elle est à deux pas du centre-ville pour ceux qui souhaitent faire dans une petite randonnée  dans un cadre idyllique ! Un peu plus loin au sud de Dresde, vous pouvez également parcourir le pittoresque Rabenauer Grund (30 min en voiture/ 1 h en transports en commun) et découvrir ce qu’il en est du « goulet d’étranglement », de la « pierre de l’ermite » et la « chaise du grand-père ». 

 

POINTS DE VUE HISTORIQUES

Vue du Canaletto : si l’on regarde les contours de la ville avec la Hofkirche et la Frauenkirche en amont depuis la rive de l’Elbe de Neustadt, on a devant nos yeux la célèbre « vue du Canaletto ». Ce point de vue doit son nom au tableau de Canaletto, datant de 1748, que l’on peut admirer tout près, dans la galerie de peintures des maîtres anciens (Gemäldegalerie). Le peintre Bernardo Bellotto, surnommé Canaletto, était autrefois connu pour ces représentations de la ville extrêmement réalistes. Il a également peint Vienne, Turin et Varsovie.

Ruine de Pillnitz : bâtie au milieu d’une colline dans la forêt, à environ 500 mètres de l’enceinte du parc du château de Pillnitz, sur le versant sud-ouest de la montagne du château, la ruine de Pillnitz surplombe le Friedrichsgrund. Une balade de 10 minutes sur un sentier tortueux conduit à édifice réalisé en 1780 pour Frédéric-Auguste III, prince-électeur de l’époque qui deviendra ensuite le roi de Saxe. Le point de vue vaut le détour, en particulier lors des douces soirées d’été où l’on peut voir les illuminations de la ville.

 

LE SAVIEZ-VOUS ? 

Dresde possède de très nombreux musées. Ça, vous le saviez déjà ! Mais saviez-vous aussi qu’on y trouve le musée allemand de l’hygiène depuis 1912 ? Dans le contexte actuel, mais aussi de manière générale, sa visite est incontournable. 

Saviez-vous que les Nuits du cinéma au bord de l’Elbe (le plus grand festival de cinéma en plein air d’Allemagne) ont lieu jusqu’à fin août ? Découvrez le programme.


Lire la suite

Petite halte – Elbland dresdois et Meißen

Avec leurs paysages pittoresques, les alentours de Dresde sont une invitation au voyage. 

  • Tournées des vignobles le long de l’Elbe, sur les coteaux de Radebeul, qui font partie de la Route des vins de Saxe, longue de 60 km. Vous pourrez y déguster des rieslings, des pinots blancs et gris ainsi que la spécialité de l’Elbland, le Schieler (un vin pressuré à partir de cépages rouges et blancs).
  • Tournée des châteaux dont la région abonde entre Dresde et Leipzig. Parmi eux figurent le château de Moritzburg, connu pour être l’un des plus beaux châteaux d’Allemagne, où a été tourné le classique du cinéma Trois noisettes pour Cendrillon. On trouve aussi le château de Pillnitz, datant du XVIIIe siècle, agrémenté d’un parc et notamment constitué du palais de l’Eau, directement situé au bord de l’Elbe. Enfin, le château de Wackerbarth est un domaine viticole saxon doté d’un jardin baroque où se mêlent culture et plaisir des papilles.
  • Visite de Meißen : le centre historique et sa cathédrale, la manufacture de porcelaine et le château d’Albrecht (Albrechtsburg) sont déjà trois bonnes raisons de fait un détour par Meißen.      

Lire la suite

Étape 2 – Leipzig

Notre Motel One Leipzig

ORIENTATION

Nos trois Motel One à Leipzig vous permettent de découvrir le centre-ville à pied. À deux pas se trouvent la place Auguste (Augustusplatz) avec la salle de concerts Gewandhaus, l’opéra, la cloche de la démocratie (Demokratieglocke), l’église Saint-Nicolas (Nikolaikirche), la Leipziger Marktplatz avec l’ancienne mairie – et le « building » de la ville : le Panorama Tower. La plateforme panoramique la plus haute de Leipzig (142,5 mètres), également appelée la « dent pointue » en raison de sa forme, accueille aujourd’hui la Mitteldeutsche Rundfunk (service de radio et de télévision public) et un restaurant panoramique – et offre un panorama exceptionnel !

 

AU BORD DE L’EAU

Port de Leipzig : de là, vous pouvez explorer Leipzig et ses nombreux cours d’eau situés aux alentours en canoë, kayak ou bateau-dragon , faire une excursion en bateau dans la région des lacs (Neuseenland) ou faire une virée en vélo sur les chemins de randonnées aménagés le long des cours d’eau. Autre possibilité : opter pour une partie de beach-volley et profiter du coucher de soleil au bar de la plage. 

À propos de la région des lacs : au sud de Leipzig se trouve un paysage de lacs composé de plus de 19 plans d’eau qui ne cesse de s’étendre. Quel trou d’eau sera votre prochaine destination ? À vous de choisir !

Le pont de Saxe (Sachsenbrücke) se situe directement dans le parc Clara Zetkin, le plus grand parc de Leipzig. Un endroit idéal pour chercher une place agréable au bord de l’eau et savourer une glace.

Plagwitz, aussi appelé « Hypezig » est un charmant quartier où se mêlent des résidences, d’anciennes usines, beaucoup de verdure et beaucoup d’eau : un endroit merveilleux pour se balader ou explorer le canal Karl Heine et l’Elster blanche en bateau touristique, kayak, SUP ou barque à rame. Vous trouverez des locations de bateaux partout dans le quartier.
Ceux qui aiment avoir les pieds sur la terre ferme pourront emprunter la 
véloroute de l’Elster blanche. Elle va tout droit et (c’est ce qu’on raconte) figure parmi les plus belles véloroutes de Leipzig. Elle passe par le pont de Saxe, le pont du Palmengarten, le parc Richard Wagner, le lac Auen… et continue toujours tout droit sur 250 km !

 

3 SPOTS PHOTOS :

L’arrêt souterrain à la gare de Bavière

 

L’Aurelienstraße au bord du canal Karl Heine

Le Pont Könneritz

POUR FLÂNER

Passage Mädler : le système de passage de Leipzig servait autrefois à accueillir des foires de démonstration. Dans ce passage à cinq étages datant de 1912, on vendait jadis de la porcelaine, du cuir et du vin. Aujourd’hui, on peut acheter toute sorte d’articles raffinés dans cette rue commerçante 

Rue Karl Liebknecht : aussi surnommée « Karli », elle compte soi-disant plus de bars que de logements. Envie de prendre un dernier verre ?  

Quartier Waldstraßen : particulièrement intéressant pour les amateurs d’architecture, il permet de découvrir l’histoire de la construction des logements de 1830 jusqu’à aujourd’hui. Situé au nord-ouest du centre, il s’agit du plus grand quartier d’Europe encore conservé, lié aux années de fondation du Reich et donc l’un des plus somptueux quartiers de Leipzig.

Rue Karl Heine : la rue Karl Heine s’étend sur près de deux kilomètres, du parc Clara Zetkin à la gare de Plagwitz. Mélange de culture et de gastronomie, elle constitue une artère dynamique de l’ouest de Leipzig. Quelle que soit l’heure, il s’y passe toujours quelque chose ! 

Cimetière sud de Leipzig : ce cimetière boisé datant de 1886 figure parmi les plus grands et les plus beaux d’Europe aménagés dans ce style. Connu pour son atmosphère idyllique, ce parc-cimetière impressionne par ses vastes étendues et surprend par son architecture exceptionnelle ainsi que ses peintures funéraires importantes pour l’histoire de l’art.

 

NATURE AVEC VUE

Forêt de l’Auwald : l’une des plus grandes forêts riveraines d’Europe centrale, dont le belvédère parc Rosental (aussi appelé la « tour bancale ») offre une vue dégagée sur Leipzig.

Le Fockeberg : du haut de cette colline artificielle de 153 mètres réalisée à partir de gravats, une vue magnifique s’offre à vous sur les toits de Leipzig. Elle est entourée d’une prairie verdoyante, d’arbustes touffus et de grands arbres (15 min en voiture/30 min en transports en commun).

Le monument à la mémoire des nations (Völkerschlachtdenkmal) et le parc Wilhelm Kuelz : vous pouvez aussi gravir les 364 marches de ce célèbre monument pour profiter du panorama sur la ville de Leipzig, puis vous détendre à l’ombre, dans le parc Wilhem Kuelz, qui abrite un nombre d’arbres impressionnant.

La tour Bistumshöhe et le lac de Cospuden : à pied, à vélo ou en rollers, cela vaut la peine de faire le tour du « Cossi » (petites criques sur la rive ouest !). En effet, le chemin secondaire balisé mène à la Bistumshöhe, une tour panoramique qui offre un point de vue pittoresque sur Zwenkau et le lac de Cospuden (20 min en voiture/45 min en transports en commun).


Lire la suite

Petite halte – Dessau et Pömmelte

Trois époques de l’histoire allemande :

  • Le sanctuaire circulaire (Ringheiligtum) à Pömmelte vieux de plus de 4000 ans, ce sanctuaire datant de l’âge de pierre a été reconstruit. Il se compose de sept cercles formés par des palissades, des tombes et des talus. Son diamètre extérieur est de 115 mètres. Ce lieu de culte complexe qui était probablement un sanctuaire central où se déroulaient de nombreux rituels peut se visiter gratuitement. 
  • Le cœur du Bauhaus : les sept petites années du Bauhaus à Dessau (1925–1932) ont été les plus importantes pour cette école d’architecture. De ce fait, on trouve encore aujourd’hui à Dessau de nombreux bâtiments du Bauhaus : le bâtiment du Bauhaus (Bauhausgebäude), les maisons de maîtres, le lotissement Dessau-Törten, le restaurant Kornhaus, la maison Fieger, la maison d’acier et l’agence pour l’emploi. Le musée du Bauhaus de Dessau a été inauguré en septembre 2019 à l’occasion des 100 ans du Bauhaus. Il rassemble près de 49 000 pièces d’exposition cataloguées, soit la deuxième plus grande collection au monde dédiée au Bauhaus.
  • Le musée des techniques Hugo Junkers : installé sur l’ancien site aéronautique de Junkers dans un hangar restauré datant des années 1950 (doté d’une surface d’exposition de 4 200 m²), ce musée se consacre à la vie et aux réalisations de Hugo Junkers qui était à la fois ingénieur, entrepreneur et inventeur.

Lire la suite

Étape 3 – Magdebourg

Notre Motel One Magdebourg

POINT FIXE

Dans notre Motel One Magdebourg, vous êtes quasiment en plein cœur de la ville au lieu d’être seulement à côté. À deux pas vous attendent l’emblème de la cité, la cathédrale Saint-Maurice-et-Sainte-Catherine et, de l’autre côté, le musée d’art de Magdebourg et son cloître Notre-Dame. Le cœur de la ville, à savoir la place du vieux marché (Alter Markt) où se trouvent la mairie et l’église Saint-Jean, est également à quelques pas. 

Et tant que vous êtes en balade, profitez-en pour découvrir les neuf styles architecturaux que l’on peut observer à Magdebourg. Cela va du cloître roman Notre-Dame à la cathédrale gothique en passant par les édifices datant des années de fondation du Reich sur la Hasselbachplatz et la Citadelle verte, dernière réalisation de Friedensreich Hundertwasser – sa manière à lui d’aller à l’encontre des règles classiques de l’architecture moderne.

 

AU VERT

L’Elbauenpark, ancien site des floralies fédérales, offre d’innombrables possibilités de loisirs : serre aux papillons, parc d’animaux sauvages, terrains de sport, parc accrobranches et aussi tyroliennes. Situé directement au bord de l’Elbe, il possède de nombreuses plateformes, telles que la tour millénaire (Jahrtausendturm) offrant aux visiteurs un panorama magnifique sur le centre-ville.

Le Stadtpark Rotehorn se situe dans le centre de Magdebourg, sur une île de l’Elbe, face à la vieille ville, et constitue un véritable poumon vert avec sa vaste forêt et sa prairie étendue. On y trouve également un lac, où l’on peut louer des bateaux, et une tour panoramique qui offre une jolie vue sur la ville.

TOUS À L’EAU

La https://www.elberadweg.de/véloroute de l’Elbe  s’étend de Prague à Hambourg et traverse Magdebourg sur 20 kilomètres. Vous pouvez la sillonner ou emprunter l’un des nombreuses itinéraires qui permettent de découvrir Magdebourg et ses environs. Vous n’avez pas de vélo ? Pas de panique : les locations de vélos sont nombreuses

Située à l’intersection entre l’Elbe, l’Elbe-Havel et le Mittellandkanal, Magdebourg n’est jamais bien loin de l’eau. Sites particulièrement intéressants à visiter : le croisement fluvial de Magdebourg, vaut le détour (env. 1 h à vélo). Le pont-canal le plus long d’Europe (918 mètres) fait passer le Mittellandkanal par-dessus l’Elbe. Les écluses et les constructions surélevées imposantes raviront les fans de techniques et de bateaux. 

Embarquez sur un bateau de la Weiße Flotte et partez soit en amont le long de la cathédrale et la Rotehornspitze, soit en aval en direction du croisement fluvial et de l’écluse. 

 

CULINAIRE

Si vous avez toujours voulu savoir ce que cela faisait de manger dans une église, réservez une table au restaurant Die Kirche situé dans l’ancienne église Saint-Emmanuel datant de 1832.

Dans la petite ville de Loburg (env. 30 min en voiture) est fabriquée l’un des gins régionaux que vous pouvez déguster dans le bar de notre Motel One.

Un parfum d’Afrique souffle sur Nedlitz, située à 10 minutes de Loburg. À la ferme des autruches, vous pourrez observer ces drôles d’oiseaux et acheter des produits à base d’autruche dans la boutique la ferme.




Lire la suite

Vos plans vont-ils changer ? Grâce à nos réservations flexibles, toutes les portes vous sont ouvertes !